Bonnes pratiques de désinfection de haut niveau

Appliquer de bonnes pratiques est le moyen le plus sûr et le plus efficace de fournir des soins de qualité.

La mise en place de normes et de procédures en matière de bonnes pratiques garantit la sécurité des patients et du personnel.


Désinfection de haut niveau (HLD) automatisée

L’automatisation réduit le risque d’erreur humaine et permet de garantir au personnel et aux établissements la certitude de fournir les meilleurs soins aux patients.

« L’objectif était... de remplacer les normes d’hygiène existantes par une solution praticable et automatisée permettant la désinfection des sondes d’échographie et d’établir ainsi une nouvelle norme dans le retraitement des sondes d’échographie... L’automatisation du processus de désinfection nous permet d’obtenir de manière reproductible des résultats de retraitement sûrs et microbiologiquement efficaces, puisque les risques liés au ‹ facteur humain › sont évités. »
Dr Markus Lerchbaumer
Coordinateur de l’enseignement et de la recherche
Centre interdisciplinaire d’échographie de la Charité, Université de médecine de Berlin

Respect des Lignes directrices

Les lignes directrices sont essentielles et sont conçues pour aider les professionnels de la santé à appliquer les bonnes pratiques afin d’assurer à leurs patients une protection contre les infections. Les méthodes de retraitement manuel comportent souvent de nombreuses étapes et dépendent de l’opérateur pour assurer la conformité. L’automatisation de la totalité ou d’une partie de ces étapes permet de réduire les erreurs humaines et la prise de décision pour le personnel, et de rationaliser les flux de travail, améliorant ainsi la conformité aux lignes directrices.

Une étude des facteurs humains ayant un impact sur le retraitement des endoscopes a permis de constater que la conformité aux lignes directrices n’était que de 1,4 % lorsque des méthodes de nettoyage manuelles étaient utilisées. La conformité est passée à 75,4 % chez les employés qui utilisaient un appareil de retraitement semi-automatique.1

L’automatisation facilite la conformité et vous aide à respecter les bonnes pratiques.


Validation

Les équipements automatisés permettent de garantir que les paramètres critiques (tels que le temps de contact, la température, la concentration) sont contrôlés et que toutes les surfaces de la tête de sonde et de la poignée sont désinfectées.

La désinfection manuelle ne donne pas la même assurance de qualité. On s’attend au moins à une efficacité bactéricide lors d’une désinfection de bas niveau manuelle, mais les études continuent de démontrer que la désinfection de bas niveau ne permet pas d’éliminer les bactéries des sondes.2-4

Selon la même étude, la désinfection de haut niveau automatisée avec trophon® élimine systématiquement et à chaque fois les bactéries des têtes de sonde et des poignées, surpassant ainsi les méthodes manuelles.2,4

Les méthodes automatisées intègrent également la traçabilité, qui constitue la preuve documentée que la sonde d’échographie a été correctement désinfectée avant son utilisation.


Traçabilité

La traçabilité est la documentation recueillie pour relier les dispositifs médicaux et leurs dossiers de retraitement à l’utilisation chez le patient.5-7

Ce processus est essentiel pour les enquêtes en cas d’échec du retraitement, d’épidémies ou de rappels, et peut aider les établissements à gérer les risques. La traçabilité est requise pour les dispositifs médicaux semi-critiques et critiques qui sont soumis à une désinfection de haut niveau ou à une stérilisation.

Les organismes d’agrément souhaitent voir des processus de traçabilité conformes aux normes et aux lignes directrices fondées sur des données probantes. Selon les normes nationales canadiennes et américaines, et d’après l’Association américaine d’infirmières de salles d’opération, il est nécessaire de recueillir et de recouper les données suivantes/5-7

  • ID du dispositif ID & description
  • Date & durée de la désinfection de haut niveau
  • Personne exécutant la désinfection de haut niveau
  • Numéro du lot de désinfection de haut niveau
  • Date de péremption de la désinfection de haut niveau
  • Date d’activation de la désinfection de haut niveau
  • Date limite de réutilisation de la désinfection de haut niveau
  • Numéro de cycle de la désinfection de haut niveau
  • Résultat de la bande-test/test CME/CMR 
  • Température
  • Temps d’exposition
  • Cycles de retraitement non aboutis
  • ID patient sur lequel le dispositif est appliqué
  • Médecin responsable de la procédure

La collecte numérisée d’une partie ou de la totalité des données ci-dessus contribuera à rationaliser le flux de travail, à garantir la sécurité et l’intégrité des données et à minimiser le risque d’erreur humaine dans la tenue des dossiers.

Pour en savoir plus sur la traçabilité automatisée avec AcuTrace®


Risque réduit d’exposition aux produits chimiques

Dans tout établissement de santé, il est important que le personnel et les patients soient protégés des risques d’exposition aux produits chimiques. Un système hermétique automatisé permet de réduire l’exposition aux produits chimiques et d’améliorer la santé et la sécurité des employés.1

En savoir plus sur la réduction du risque d’exposition aux produits chimiques avec trophon®2

La famille de produit trophon inclut trophon®EPR et trophon2, qui partagent la même technologie de brouillard de peroxyde d’hydrogène à activation sonique.

1. Ofstead CL, et al. Gastroenterol Nurs. 2010; 33(4):304-11.
2. Buescher DL, et al. Ultrasound Obstet Gynecol 2016;47(5): 646-651.
3. Leroy S, et al. J Hosp Infect 2013;83(2): 99-106.
4. Ngu, A., et al. Infect Control Hosp Epidemiol 36(5): 1-4.
5. Association canadienne de normalisation (CSA). CAN/CSA-Z314-18 Retraitement des dispositifs médicaux au Canada. 2018.
6. AAMI ST58:2013 Chemical sterilization and high-level disinfection in health care facilities.
7. AORN 2018. Désinfection de haut niveau. In: AORN Guidelines for periOperative Practice. Denver, CO: AORN, Inc; 2018.